Cours « Comprendre les routes de la soie – Histoire et enjeux contemporains » [Module 2]

Ce cours vise à donner une connaissance précise des nouvelles routes de la soie, de leur mécanisme et des enjeux économiques et géopolitiques qui en découlent à la lumière des apports historiques. Il apporte une grille d’analyse aux problématiques qui se développent entre la Chine et ses différents partenaires économiques.

Ce tarif concerne uniquement les particuliers.

90,00

[Module 2]
Des dynamiques d’abord économiques

Partie 1 :
o Lundi 8 novembre : Prisée mais mystérieuse : la soie et ses enjeux
o Lundi 15 novembre : L’économie romaine, une situation de déficit structurel ?
o Lundi 22 novembre : Circulation des denrées de luxe (soie, poivre, épices etc.)

Partie 2 :
o Vendredi 12 novembre : Une coopération multiforme
o Jeudi 18 novembre : Un mécanisme déséquilibré
o Mardi 23 novembre : Des dynamiques sino-centrées


Les séances se déroulent en ligne de 18 à 19h. Elles nécessitent le logiciel gratuit ZOOM. L’enregistrement vidéo des séances sera disponible pour les inscrits pendant 21 jours.


Les routes de la soie nourrissent l’imagination en occident depuis des siècles. Si c’est l’image de Marco Polo qui revient le plus communément en mémoire, elles lui sont pourtant bien antérieures, leur développement remontant à l’Antiquité. Espaces de circulation, elles ont favorisé les processus d’échange des techniques et des savoirs. C’est également par elles que se sont diffusées les grandes traditions religieuses. Si leur rôle a décru à l’issue du Moyen-Age, à la faveur du développement des routes maritimes, elles ont connu une réémergence spectaculaire au milieu des années 2010 sous l’impulsion de la République populaire de Chine. Projet phare de Xi Jinping, elles représentent aujourd’hui l’une des manifestations les plus spectaculaires de la montée en puissance de la Chine.

Ce cours se développera sur deux axes. Maxime Yevadian reviendra sur la dimension historique des routes de la soie et notamment leur rôle d’interface et de vecteur de communication. Laurent Gédéon s’attachera quant à lui aux enjeux géopolitiques et géoéconomiques de la nouvelle route de la soie (terrestre et maritime) et les conséquences de sa mise en œuvre.

Vous aimerez peut-être aussi…